Miss Marmotte

15 février 2018

Enclencher,

B comme brasser, aujourd'hui, enfin en fin d'après-midi, une soudaine envie, de savoir où j'en suis de mes bidules et mes machins, un certain nombre de dessin plus tard, comme pour narguer le brouillard extérieur, comme un canard boiteux, je sens la joie revenir....j'ai ouvert mon cartable, il sent si bon le cuir, je l' ai dépoussiéré en tout premier. C'est le plus beau cadeau que je me sois offert, il a eu une autre vie, lorsqu'il m'a trouvé, son état était parfait. J'ai glissé dedans mes cahiers, les petits bouts de moi, d'une vie d'avant. L'idée du jour est de me dire qu'avant ouvrir trente-six cahiers, peut-être devrai-je en finir au moins un.....! J'ai souri en les feuilletant, certains projets en sont toujours au stade de projet...hé, la Marmotte le printemps arrive, il me faudra secouer tout cela....!

****

les dessins rangés sont en attente dans le carton à dessin, et pour certains ils sont scannés sur l'ordi, cette envie renaît qu'ils finissent sur un tissu....j' en tremble !

****

Ma petite malette à couture est magnifique, elle sent la lavande, maintenant. Plus un bout de fil, de laine laissés à l'abandon. Les idées couture tourbillonnent dans la tête. les boutons jetés là, sont eux aussi dans leur boîte en bois, et mes doigts longuement, les ont faits tinter, comme lorsque j'étais enfant.

****

La correspondance obligatoire est faite, et sera postée demain par Mr M, des lettres attendent pour le 26 février....bravo, la Miss, un rythme d'avance n' était pas arrivé depuis si longtemps !

****

Les petits papiers ont rejoint la grande enveloppe, je la sortirai le temps venu, pour futurs petits dessins à coudre ensuite.

****

La boîte en bois carré avec compartiment, celle au couvercle coulissant m' attend. Mais, là vraiment j'ai du boulot, certains filent de broderie sont entremêlés. Je reclasserai les couleurs. Puis, je broderai tout simplement.

****

Une amie vient déjeuner demain, Mr M fera presque tout, comme tous ces derniers jours. Mais, un peu de lumière dans le gris de l'hiver sera pour nous demain. Marmottine et l'amie partiront accompagnées par Mr M, vers la ville. Je resterai avec petit M, que feront nous tous les deux au terrier ? Mystère et boule de gomme pour ce soir.

****

Partir se coucher, lire quelques pages, un léger sourire aux lèvres, comme ce rayon de soleil avant-hier, illumant mes livres préférés....

DSC_0928

****

belle nuit étoilée,

****

Posté par miss marmotte à 22:55 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :


14 février 2018

finir et construire,

DSC_0930

reste les devants, et les manches....pour le rouge

DSC_0935

Ce sera un paletot,

DSC_0934

Jouer avec Alfred,

DSC_0936

****

^_ °

****

Posté par miss marmotte à 09:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

13 février 2018

Bon, ben voilà....,

Un jeudi soir, une erreur de diagnostic, ou comment un médecin continue à s'enfoncer,

six heures aux urgences le samedi....un Irm plus tard, mon genou me lâche, depuis ma chute aux vacances de la Toussaint, je le pressentais, .....! Merci Monsieur le radiologue pour votre attention à mon encontre, votre tact dans le choix des mots, et cette inquiétude visible pour que je ne me retrouve pas seule dans la nature. Mais, les urgences avaient déjà tout organisé.

Je n'ai pas été surprise par le diagnostic, je m'y étais préparée....toujours faire confiance en son ressenti la Marmotte, hein dis, bon ben, plus qu'à trouver un autre médecin traitant....!

****

Les urgences un samedi après-midi, c'est dix personnes avant moi....un décor sinistre, juste deux grosses flèches bleues sur peinture blanche écaillée et défraîchie. Un monsieur déménage total, et pose les mêmes questions inlassablement,parle-t-il bien le français ? Il se tourne vers deux femmes voilées, en pensant être compris, lorsqu'il est assis à côté de moi, il est sage comme une image, mais, je pense qu'il ne m' a en fait jamais vraiment vue, il est touchant et perdu, les scènes durent au moins une heure. Il se déplace régulièrement vers le bureau, il finit par mordre le médecin à l'accent suisse, batailles, cris, il est attaché à l'écart dans un box sans doute, il hurle longtemps, longtemps, puis plus rien....! Tout le monde se regarde, personne ne dit mot, juste des échanges de regard tristes et entendus, chacun gère sa douleur, et patiente. Les heures s'égrennent, et je perds facilement la notion du temps, je me reconnecte de temps en temps pour un sms au terrier, et à Mr M dans une autre salle d'attente. Départ des uns, retour des mêmes avec ou sans pansement, un hurlement de temps en temps, ce monsieur avec une magnifique balafre au coin de l'oeil jusqu'au milieu de la joue qui se promène et que l'on ramène inlassablement au même point, Va et vient de médecin, de soignant, évitant de croiser le moindre regard, et balbutiant des paroles d'excuses lorsqu'ils se retrouvent coincés ! Je pourrais vous raconter la plupart des diagnostics des personnes qui m'entourent. Je connais maintenant toute l'organisation administrative d'un patient d'origine italienne travaillant en France, à la bonne franquette ! Je jette tout de même régulièrement un oeil à ce monsieur âgé, il me fait penser à mon Papou, même façon de se faire beau, présentable lorsque l'on va en société, assis dans un lit échoué là plus loin dans le couloir, mais il crache du sang depuis deux heures, il met son haricot seul dans la poubelle et va en quémander un autre, avec quelques essuie tout ! Entendre pour le lit juste après :" pour nous vous pouvez sortir, mais pensez-vous que votre fille de seize ans pourra assumer de vous réveiller plusieurs fois cette nuit pour vérifier vos pupilles, c'est la seule condition pour que vous sortiez" ! Pétard, le monsieur sans son pansement à la tête à une sacrée bosse rebondie, il manque un petit peu de tissu dessus là, non ?  La dame en face de moi, a mal à l'oeil, elle n'en peut plus....les larmes coulent toutes seules. Puis tout se fige, changement entre l'équipe de jour et celle de nuit. Finir par demander un verre d'eau à une jeune femme, et lui demander par la même occasion si il est réaliste pour moi d'imaginer voir un médecin.....réponse : oui, oui, oui, juste dans pas longtemps ! La même jeune femme me prend en charge vingt minutes plus tard, je patiente dans un box où je finis par avoir froid, je me couvre de mon manteau, je mets mes jambes au chaud. Puis, je fais la rencontre d'une interne pétillante, au bout d'un certain nombre d'heures, le fait est quasi improbable, je me sens "groguie" par la douleur, mes respirations tranquilles, je dois avoir l'air d'un zombi ! Une petite radio même si l'on ne verra pas ce que l'on cherche, mais parfois l'on descelle des signes associés, je suis bonne joueuse, d'accord, d'accord,....j'attends dans une nouvelle salle d'attente, et la personne venant chercher les patients, finit par me dire qu'elle me voit attendre, mais qu'elle n' a pas d'ordonnance pour moi, est-ce que je veux bien aller le dire à l'autre bureau, je repars clopin-clopant avec mes béquilles, et règle l'affaire....je retrouve l'équipe de nuit en radio, je me sens chouchoutée, mon diagnostic est évident pour tout le monde sauf pour mon médecin, c'est ballot c't' histoire ! Oh, mon p'tit monsieur marche et plus de haricot rouge, ah, me voilà soulagée, mes autres compagnons de fortune sont partis, je me retrouve seule un instant dans la salle d'attente, enfin pas très longtemps un jeune homme allant skier, a été renversé par un 'lugeur", même pas eu les temps de mettre ses skis, que l' hélico l' amenait déjà, même moi, en voyant largement sa radio, j'ai reconnu sa clavicule en trois morceaux. En fait, je voudrai bien partir là moi, je voudrai retrouver mon terrier, la présence de Mr M, l' odeur de mes Marmottons qui s'éclatent seuls sans nous...hihi...! Il est 21h15, je suis là depuis 15h30, je fatigue tout simplement. Quinze minutes plus tard, un r-d-v avec un chirurgien la semaine prochaine, mon r-d-v Irm est pris, l'interne pétille toujours, et je ne vous dis pas cette sensation, celle de la  première bouffée d'air lorsque les portes coulissantes se sont ouvertes vers la liberté d'être.

****

Merci à toute l'équipe des urgences ce samedi là

****

Cela m' a permis de mieux comprendre, ce fossé à la crèche entre deux mondes professionnels et surtout la difficulté de se rencontrer, et quel chemin trouver pour y arriver.

Oui, lorsque l'on a travaillé au samu, aux urgences, peut-on singer l'inquiètude d'un professionnel lorsqu' un jeune enfant à 39° de "tempette" et un changement de comportement, une de mes collègues est totalement dépréciée alors qu'elle ne fait que son travail en le signalant, je ne généralise pas, mais en dix-sept ans, ce sujet revient trop souvent. L'humour à l'hôpital est bien différent de l'humour en structure petite enfance, chacun fait de son mieux pour survivre !

Je me voyais samedi avec mes valeurs, en parlant positivement. Je les ai acquises, elles sont en moi maintenant, elles sont miennes. Par exemple, il est préférable d'inviter un enfant à marcher doucement, plutôt que de lui interdire de courir, je pourrai en donner des dizaines d' autres dans différents domaines, mais le regard posé sur nous professionnels est loin d' être valorisant. Peut-on comparer l'incomparable ?????? Le soin et l'éducatif se doivent d'être séparés,  pour moi la prévention est censée et essentielle, n' éviterions-nous pas bien des soins lourds et coûteux ensuite ?

La grande question du jour est lancée....hihi......

****

Mon jardin d'hiver, vert comme l'espoir....pendant que les flocons nous sculptent à l' extérieur un paysage de rêve...;

DSC_0944

DSC_0945

****

Belle journée,

****

Posté par miss marmotte à 07:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

07 février 2018

youpi,

Si je vous dis, bleu et vert, à quoi pensez-vous ?

Moi, je pense à un petit Marmotton heureux, de cette nouvelle ceinture en karaté.....

****

youpi,

*****

Posté par miss marmotte à 21:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

04 février 2018

finir les encours,

DSC_0872

DSC_0873

"les pouces" ne me plaissaient pas, ils étaient un peu grossiers, mes mitaines étaient en plan depuis l'an dernier, tantan.........!

Pour mon atelier bois, dès que je pourrai rejoindre mon p'tit endroit.

****

DSC_0874

DSC_0875

****

allez dernier petit ouvrage, avant la veste à finir......

DSC_0876

DSC_0877

****

bonne fin de journée

****

Posté par miss marmotte à 17:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


03 février 2018

touche finale,

Au marché des créateurs en novembre, j' exposais des broches, marques pages et dessins....mais,

Mes deux p'tits bonnets ont eu beaucoup de succés, seul hic, ils n'étaient pas à vendre. Ce jour là, une de mes amies est pourtant partie avec l'un d'eux, le tout frais fini, celui pour alterner avec celui de l'an dernier. Je ne me suis donc pas démunie du seul restant, j'avais promis de lui tricoter le même.....celle que petite M aime tant.....!

la touche finale vécue ce soir, moment souvent jubilatoire....!

DSC_0864

DSC_0866

bon la vraie couleur est plutôt celle-ci :

DSC_0868

le mien a juste une petite broche, pour faire chapeau année 30 selon moi...hihi....

DSC_0870

je suis heureuse de l'aboutissement de cette promesse, il me reste à coudre un petit paletot bleu, pour finaliser un présent pour le bébé de ma petite collègue.....comme j'aimerai finir cette veste commencée au point mousse depuis des lustres, elle est pour moi, et comme souvent plein d'autres attentions passent avant. Bon, deux pulls pour moi attendent sagement mon idée de les finir aussi.....hihi.....!

****

Belle journée

****

Posté par miss marmotte à 08:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

02 février 2018

Re vrac ou petit vrac,

DSC_0777

DSC_0785

DSC_0787

DSC_0789

DSC_0795

DSC_0796

***

belle journée

****

Posté par miss marmotte à 08:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

01 février 2018

En vrac,

DSC_0799

DSC_0801

DSC_0802

DSC_0804

DSC_0805

DSC_0806

DSC_0807

DSC_0809

DSC_0812

DSC_0814

DSC_0821

DSC_0823

DSC_0834

****

Belle journée

****

Posté par miss marmotte à 08:24 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

31 janvier 2018

Cuisiner,

DSC_0846

DSC_0847

DSC_0848

DSC_0849

DSC_0850

DSC_0851

DSC_0852

DSC_0853

DSC_0856

DSC_0859 - Copie

DSC_0860

DSC_0861

DSC_0862

DSC_0863

****

délicieux rêves étoilés, sous le regard de la Lune lumineuse !

****

Posté par miss marmotte à 21:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

26 janvier 2018

un jour en 2018,

j' aimerai lire :

*  " Renaître chaque jour "  de Jiddu Krishnamurti comme une régénération,

* " La vie secrète des arbres " de Peter Wollehben comme un murmure Sylvestre ,

* " Coquelicots et autres mots que j'aime " d'Anne Sylvestre comme Les mots d'une vie "

* A force de dire que j'apprends le silence, non pas que je sois bavarde, je suis juste une fille quoi, ni extravagante, ni exubérante ou ni théâtrale, mais je sens bien ne pas avoir le même repère dans ce qui se dit et ne se dit pas, moi, je me veux être transparente, de cette transparence d'où naît la lumière, hihi,  voyez-vous ?, donc chez moi, pas de limite, de détour, de fourberie, ou d' hypocrisie, juste là maintenant. Mais, la société prône d'autres adages auxquels je crois bien moins. Donc, "  Ma cure de silence" de Kankyo Tannier m'attire comme un aimant.

* " La 8ème note " de Carol'Ann Tappaz comme un pansement.

* " L'effet Haïku, Lire et écrire des poèmes courts agrandit notre vie " Pascale Senk comme synthétiser l'âme et s'initier au noble art.

****

J'aimerai  acheté " un arbre pour ami " de Victor Coutard, mais petit M est beaucoup trop grand, flûte de zut, allez on dit que j' ai pour un instant 3 ou 5 ans.....!

****

En ce moment, je lis avec attention, délice et émotion un livre de Jim Fergus "souvenir de l'amour Chrysis"

****

Et, vous lisez-vous ?

****

A tout bientôt, belle journée,

****

 

Posté par miss marmotte à 08:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :